Détox et métaux lourds

ParCamille SENARD

Détox et métaux lourds

J’habite à ROUEN, petite ville située à environ une heure de Paris, ville industrielle qui a subi la semaine dernière l’incendie de l’une de ses usines, Lubrizol. Dans le chaos ambiant, la tristesse et bien évidemment une pollution accrue, j’avais, en tant que naturopathe, l’envie de m’exprimer sur un sujet plus large : la détoxication !

Oui, nous avons respiré à plein poumon, sans aucun doute, une dose massive de produits toxiques, nous en respirons encore certainement les résidus et j’allais dire, maintenant que le nuage est passé, pas plus que d’habitude ! Autrement dit cet épisode environnemental nous demande de faire encore plus attention à notre organisme. Nous ne maîtrisons pas les agressions extérieures mais nous pouvons faire en sorte que ce ne soit pas une fatalité pour nous, en prenant  conscience encore plus de l’importante de prendre soin de son corps et si j’ose la comparaison, l’importance du carburant que nous lui proposons pour avancer chaque jour.

Dans ce contexte particulier de pollution intense, un focus sur la détoxication me parait on ne peut plus approprié ! Je vous propose donc quelques mots sur la détox en générale et bien entendu un pointage particulier sur la détox des métaux lourds.

En naturopathie, la détoxication se résume en trois points : 

*assécher la source des surcharges

*ouvrir les émonctoires

*libérer le diencéphale 

*Pour assécher la source des surcharges, rien de mieux qu’un petit cycle régulier de deux/3 jours de monodiete de saison, à renouveler. Pour une détox en douceur. Une détox plus ardue pourra se faire sous forme de jeûne hydrique ou sec, mais je conseille dans ce cas pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de se faire accompagner d’un professionnel.

*Ouvrir les émonctoires, c’est ouvrir toutes les portes de sorties de l’organisme dont les principales sont les reins, le complexe foie/vésicule biliaire / intestins, poumons et peau.

On ouvre ces portes grâce à des mouvements physiques ciblés, des plantes, de la sudation, etc… autant d’outils mis en oeuvre pour permettre aux toxines de se remettre en circulation et être éliminées naturellement par le corps.

Le choix de la détox se fera aussi en fonction des émonctoire sur lesquels on choisi d’insister. On pourra ainsi choisir, des pommes cuites ou des poireaux pour les intestins, du bouillon d’oignons pour les reins, du chardon marie ou desmodium pour le foie, du sauna ou du hammam pour la peau … bien entendu cette liste n’est pas du tout exhaustive et le choix se fera en fonction de la personne et du niveau de détoxication !

*Libérer son diencéphale est lié  tout ce qui peut générer du stress, les émotions négatives, les tensions intérieures qui oxyde l’organisme et acidifie le terrain. Ici, relaxation, sophrologie, gestions des émotions seront les bienvenues.

Plus précisément, en cas d’intoxication métaux lourds et substances toxiques, à mon sens, trois points dans le démarche à suivre (qui n’engage que moi et n’est certainement pas la seule vérité) :

-Appliquer la détoxication classique comme je viens de vous le présenter. La détoxication régulière est l’un des piliers de l’hygiène de vie naturopathique au quotidien, avec l’adoption d’une alimentation hypotoxique et équilibrée,  l’exercice physique, l’eau, la gestion du mental et des émotions et vous assurera une élimination optimale avec des émonctoires fort. 

-Renforcer son système immunitaire me parait aussi très important pour que votre organisme puisse faire dace au mieux à toutes les agressions « extérieures ». 

Pour renforcer votre système immunitaire certaines plantes comme le romarin, l’échinacée, le thym, pourront vous être utile. La vitamine C également joue un rôle important dans le renforcement du système immunitaire, 

-Et enfin les compléments alimentaires spécifiques seront de grands alliés pour tout ce qui sera de la détox des substances toxiques et métaux lourds : certains laboratoires vous propose des complexes spéciques adaptés à l’élimination des métaux lourds.

Notez que la chlorella, le chardon marie , et la chicorée aide à la chélation des métaux lourds. L’ail  également est un aide à ne pas mettre de coté !

Pour conclure, la détoxication s’envisage pour moi au long cours, de manière régulière, afin aussi de préserver nos organes d’éliminations. Un coup de boot ou de starter s’envisage tout naturellement dans le cadre spécifique d’événements comme celui qui à eu lieu à Rouen. Le tout, entouré d’un hygiène de vie générale qui nous permettra de ne pas oublier qu’une cure de détox ne s’envisage pas sans une cure de revitalisation par la suite, cure qui sera essentielle pour la vitalité de notre organisme . Elle fera l’objet d’un prochain billet si vous en ressentez l’ envie ! 

Et bien entendu si vous souhaitez une cure de détoxication adaptée, n’hésitez pas à me contacter, je serai ravie de pouvoir vous accompagner.

Très belle journée , 

À propos de l’auteur

Camille SENARD administrator

Laisser un commentaire