Archive mensuelle octobre 2017

ParCamille SENARD

Choisir sa préparation à la naissance …

(Photo : Caroline Bazin Photographe)

Préparations à la naissance, mon expérience.

Future maman, vous vous demander peut être quelle est la meilleure préparation à la naissance ?

J’ai pour ma part testé 3 préparations différentes au fil de mes grossesses : chant prénatal, haptonomie et piscine.

Je vous fais part aujourd’hui de mon expérience et ressenti sur ces différents moyens d’accompagner l’arrivée d’un bébé.

Haptonomie :

Le grand avantage de l’haptonomie c’est qu’il intègre complètement le papa durant cette période d’attente avant l’accouchement. Le papa participe aux séances durant lesquelles il apprend à prendre contact et communiquer avec son bébé à naître.

Durant les séances d’haptonomie, la sage-femme donne également des astuces pour que le futur papa puisse aider sa femme lors de l’accouchement : certaines positions nécessitants la contribution du papa, comment aider bébé à trouver le chemin avec l’apposition des mains sur le ventre, etc…. Le futur père pourra donc être complètement acteur quand bébé pontera son nez et être un grand soutien pour sa femme.

Piscine :

J’ai beaucoup apprécié la préparation naissance à la piscine pour mon quatrième enfant. Un vrai moment pour soi et son bébé lorsque le quotidien avec les Trois grands prends beaucoup de temps et qu’il est moins facile de se concentrer uniquement sur sa grossesse.

Dans la piscine, on a une sensation de légèreté tout à fait appréciable, surtout en fin de grossesse. Et cela permet aussi de garder une activité physique tout en douceur.

On y parle et on expérimente respirations, et ouverture du bassin, des informations toujours précieuses au moment de l’accouchement.

Chant prénatal :

Au menu de cette préparation, que j’ai pour ma part vraiment aimé et suivie pour mes deux premières grossesses, il y a de la respiration, des sons, de l’automassage et des berceuses, le tout dans une ambiance conviviale.

Et oubliez vos complexes, pas besoin de savoir chanter juste !!

Cette préparation m’a vraiment aidé lors de tous mes accouchements. Les sons permettent de ne pas se laisser dépasser par la douleur, de maîtriser celle-ci plus facilement, surtout lorsque l’on décide d’accoucher sans péridurale.

La respiration est toujours efficace tout au long du travail.

Les berceuses agrandiront votre répertoire de chansons, toujours utiles pour calmer or endormir bébé !

Les futurs papas sont toujours les bienvenus, mais sont généralement trop timides pour être présents !

Conclusion :

Si vous le pouvez, faites les trois !! Elles sont toutes très bien. Cela dépendra des affinités de chacune.

Le chant prénatal et la piscine vous permettront de rencontrer d’autres femmes enceintes et donc de pouvoir échanger avec des femmes qui vivent la même chose que vous avec tous les questionnements, doute, peur et joie que cela implique !

Pour ma part, si je devais n’en choisir qu’une seule, ce serai le chant prénatal. J’ai utilisé tout ce que j’avais appris pour mes quatre grossesses et mes quatre accouchements.

J’espère que ces quelques lignes vous aideront pour faire votre choix !